EXPOSITION - « La Lumière du Loup » de Benjamin Deroche

samedi 29 février au mardi 30 juin 2020

  • Forêt de Jumièges, juin 2019

    © Benjamin Deroche /Fovearts

  • Forêt de Jumièges, juin 2019

    © Benjamin Deroche /Fovearts

  • Abbaye de Jumièges, septembre 2019

    © Benjamin Deroche /Fovearts

  • Abbaye de Jumièges, juin 2019

    © Benjamin Deroche /Fovearts

  • Abbaye de Jumièges, novembre 2019

    © Benjamin Deroche /Fovearts

  • Forêt de Jumièges, juin 2019

    © Benjamin Deroche /Fovearts

  • Forêt de Jumièges, Chapelle de la Mère de Dieu, novembre 2019

    © Benjamin Deroche /Fovearts

  • Forêt de Jumièges, septembre 2019

    © Benjamin Deroche /Fovearts

  • Forêt de Jumièges, Chapelle de la Mère de Dieu, juin 2019

    © Benjamin Deroche /Fovearts

  • Installation dans le parc de l’abbaye- Austreberthe et le loup

    © Benjamin Deroche /Fovearts

  • Installation dans le parc de l’abbaye- Austreberthe et le loup

    © Benjamin Deroche /Fovearts

  • La Lumière du Loup, Logis abbatial

    © Benjamin Deroche /Fovearts

  • La Lumière du Loup, Logis abbatial

    © Benjamin Deroche /Fovearts

  • La Lumière du loup, Logie abbatial

    © Benjamin Deroche /Fovearts

  • Surnature, logis abbatial

    © Benjamin Deroche /Fovearts

  • Surnature, logis abbatial

    © Benjamin Deroche /Fovearts

« Le loup leva la tête en grondant ; mais à l’aspect de la sainte, il fut pris d’une telle frayeur que son poil changea de couleur et devint vert de roux qu’il était. »
Auguste Luchet, "La légende du loup vert" (Le Journal de Rouen, 9 mai 1837)

Le point de départ de cette création est l’intérêt que Benjamin Deroche porte au mythe du « Loup Vert » né sur les terres de Jumièges. En travaillant sur les espaces géographiques où la légende a été construite, il interroge le mythe et crée une nouvelle fiction autour du loup et de Ste Austreberthe, « la brillante de l’Est ».
En tenant compte que la figure du loup tient une place primordiale dans les mythes pré-chrétiens, le photographe va tisser un lien entre la légende rapportée et les ambiances mystiques des lieux visités. Il travaille sur des lumières du matin et monte des installations plastiques simulant des apparitions lumineuses dans la forêt et à la source de la rivière Ste Austreberthe.
Par son travail de création mené autour de cette légende, le photographe donne naissance à une fiction ouverte. Benjamin Deroche ne documente pas la légende, il la déforme pour lui donner accès à une instance féérique au moyen du medium photographique et des installations.

Directrice de l’abbaye de Jumièges : Marie-Laure Sucré
Production et coordination : Fovearts
Commissaire de l’exposition : Emmanuelle Hascoët
Tirages Fabienne Bedeix
Textes : Philippe Le Guilloux, Auguste Luchet et Emmanuelle Hascoët

Le projet de résidence de Benjamin Deroche bénéficie du soutien du département Seine maritime/ Abbaye de Jumièges.

L’exposition « La lumière du Loup » présentée à l’Abbaye de Jumièges sera l’un des 6 événements départementaux labellisés dans le cadre de Normandie Impressionniste qui se déroulera du 3 avril au 6 septembre 2020.

Benjamin Déroche est représenté par la galerie Françoise Paviot
www.paviotfoto.com